MNK, Plus poètes qu’Ultras

 Au Malherbe Normandy Kop, on est plus normand que kop, mais on l’est avec beaucoup de passion – une passion aussi érudite que singulière.

 

Les trois supporters s’installent à l’une des tables du Bayeux, champêtre bar-tabac à six cents mètres du stade Michel-d’Ornano. Les autres places sont vides, peu de supporters caennais ont souhaité faire un dernier arrêt après un score nul et vierge de leur club contre Guingamp. À quelques mètres d’eux, une écharpe du Malherbe Normandy Kop dont ils font partie est accroché derrière le zinc.

Le trio est remonté en raison d’une échauffourée avec la police. Posément, Sebuk raconte l’histoire. « Il y a eu un fumigène allumé en tout début de match, débute celui qui est l’un des capos et vice-président du MNK96. Les flics ont essayé de cueillir après la rencontre la personne qui l’avait allumé, un truc assez classique. Ils sont venus faire un contrôle d’identité d’une personne, derrière un barrage de CRS, pour ne pas qu’on puisse accéder à ce qu’ils étaient en train de dire. Nous, on était juste devant, à attendre que le gars revienne avec nous. Les CRS ont commencé à charger jusqu’à un coin sans issue du stade. » 

Lire la suite sur le site des Cahiers du Football

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s