Ultras à Troyes : l’Aube en solitaires

Au stade de l’Aube, les Ultras sont bien présents, mais ils se sentent un peu seuls à soutenir une ESTAC dont le destin semble de revivre montées et descentes..

Sous la pluie torrentielle, les pom-pom girls n’ont pas été exemptées de leur show. C’est comme ça, au Stade de l’Aube: avant et à la mi-temps de chaque match, une dizaine de jeunes femmes viennent remuer leurs pompons aux couleurs de l’ESTAC. Et tant pis si la météo est particulièrement hostile – comme « une fois tous les trois ans », assure Sébastien Arbona, président des Kop D-Tricasse, un groupe aujourd’hui mis en sommeil.

Troyes a du mal à remplir son stade, cette saison, et le temps du soir, au moment de recevoir Lille, n’arrange rien à l’affaire. Toute la moitié de la tribune Marcel Vitoux, face à la présidentielle, n’est pas protégée de la pluie, par exemple. Malgré tout, dans les gradins de la Champagne, deux cents irréductibles se font entendre.

Lire la suite sur le site des Cahiers du Football

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s