Louis II, clichés 0

Les supporters monégasques en ont marre de l’image que renvoie d’eux un stade célèbre pour ses sièges jaunes. À Monaco, si le public est absent, les ultras sont bien présents, eux. Rencontre avec le CSM.

« Il y a 2-0 donc ça y est, plus personne ne chante? Ceux qui ne sont pas motivés vont s’asseoir! Et si vous restez là, vous chantez! » Certes, Mariano Diaz et Bertrand Traoré ont refroidi l’ambiance. Mais l’un des deux capos des supporters monégasques s’en cogne et engueule ses troupes. Tout avait pourtant bien commencé: le kop avait pris la mesure de l’événement et faisait du bruit. Heureusement, ce deuxième but a vite été suivie d’une réduction du score puis une égalisation monégasque, qui réveille les plus fatalistes.

 

Lire la suite de l’article sur les Cahiers du football

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s